Lundi 17 Mai 2010

Quartier des Universités [2]

Hier soir, j'ai ajouté un second volet photographique pour compléter Promenades d'été, publié il y a déjà 10 mois. J'ai intitulé cette nouvelle planche, composée de 12 images, La vie est ailleurs. Pourtant, ce sont des photos qui, comme les précédentes, ont été faites dans le quartier des Universités, au nord de Montpellier. Donc, paradoxalement, c'est encore ici, contrairement à ce que peut laisser supposer le titre.
Seule différence notable avec le volet précédent : les prises de vue s'espacent sur une bonne partie de l'hiver et débordent sur le début du printemps. Mais le thème reste le même, ainsi que mon intention première : traduire en images quelques perceptions visuelles lorsque je marche à pieds dans ce quartier.

Samedi 1er Mai 2010

Meknes au siècle dernier

Il y a trois ou quatre ans, j'ai découvert dans un carton quelques photographies faites par mon grand-père peu de temps après son arrivée à Meknes, au Maroc. Il rentrait de la guerre. Le climat de la Vendée, sa province natale, était devenu insupportable pour lui à cause de ses poumons gazés dans les tranchées. Un médecin lui avait conseillé d'aller s'installer quelque part où l'atmosphère serait moins humide que celle de son village perdu dans les marais poitevins. C'est tout ce que je sais à ce sujet. Je ne connais pas les raisons qui ont décidé mon grand-père à quitter la Vendée pour l'Afrique du Nord, au lieu d'aller s'établir dans une région ensoleillée plus proche de chez lui, tel que le midi de la France. Je sais seulement qu'il s'est installé à Meknes au début des années 20, comme l'attestent les dates figurant au dos des photos.
Après avoir scanné ces images et les avoir stockées sur mon PC, je les avaient presque oubliées. Quand, la semaine dernière, je les ai redécouvertes, j'ai souhaité les publier. J'ai choisi douze images qui donnent une idée de l'antique cité impériale, il y a presque un siècle maintenant, à l'époque où René découvrait un univers certainement différent de ce qu'il avait connu auparavant.

Samedi 18 Juillet 2009

Quartier des Universités [1]

Je n'aurais jamais pensé que plus d'une année puisse s'écouler sans que je n'ajoute la moindre ligne sur ce site.
Et, pourtant...

Ce soir, je publie une nouvelle page qui donne une idée de l'atmosphère qui règne dans le Quartier des Universités situé au nord de Montpellier. 12 photographies faites en plein milieu du mois de Juillet, au moment où la plupart des habitants sont en vacances. C'est une des meilleures périodes de l'année.

Samedi 5 Juillet 2008

Traversée

Le Jeudi 26 Juin marque le passage d'Est en Ouest, des rives de la mer Méditerranée à celles de l'océan Atlantique : une traversée effectuée plusieurs fois dans l'année dans ce sens et puis, deux ou trois mois plus tard, en sens inverse. Huit images illustrent ce déplacement et donnent une idée de l'atmosphère dans lequel s'effectue généralement ce petit voyage qui, si l'on suit l'autoroute de Montpellier à Biarritz, ne dure qu'un peu plus de cinq heures.

Vendredi 4 Juillet 2008

Point de vue ordinaire

Je fais des photos, probablement, parce que j'ai eu dans mon enfance la possibilité d'avoir un boîtier Instamatic fabriqué par Kodak et l'autorisation, vers l'âge de 12 ans, de me servir d'un Exakta, un magnifique reflex 24x36 équipé d'une série d'objectifs Zeiss, que mes parents n'utilisaient plus, ainsi qu'un Polaroid. J'ai donc commencé à produire des clichés assez tôt dans ma vie. Aussi, en une quarantaine d'années, parce que j'ai toujours eu une caméra à portée de main, j'ai appuyé de l'index, un nombre incalculable de fois, sur le déclencheur d'une caméra photographique. J'avais caressé l'idée de devenir photo-reporter, profession très en vogue dans les années 70, mais ce projet s'est évanoui avec la fin de la guerre du Vietnam. Pendant une très longue période, j'ai donc fait des tas de photos sans grand intérêt, peut-être parce que je ne me demandais pas pourquoi je photographiais, c'était devenu une activité trop banale, sans grand relief. J'avais appris à développer et j'ai même exercé, quelques mois et par deux fois, le métier de photographe. Je dois reconnaître que, d'une façon ou d'une autre, mis à part quelques bons souvenirs, la photo ne m'avait apporté que de rares satisfactions.

Malgré tout, il y a deux ou trois ans, j'ai commencé à envisager sérieusement à quoi je pouvais utiliser un appareil photo. Cette prise de conscience s'est faite lentement, suite à l'achat d'un CoolPix 4500, fin 2002, outillage redoublée par l'acquisition d'un Ixus 500, offert par BBL, deux ans plus tard. Avec ces caméras numériques, je me suis trouvé brusquement débarrassé de presque toutes les contraintes techniques liées à la photographie argentique, sans parler du coût du cliché car l'image capturée n'avait plus aucune raison d'être développée sur papier, celui-ci ayant été avantageusement remplacé par l'écran d'un PC. La fréquentation et l'échange de commentaires avec de très nombreux photographes sur Flickr, site sur lequel je me suis inscrit en Avril 2005, m'a ensuite permis de donner un sens à mes prises de vue. Depuis, je sais - plus ou moins - ce qu'il me faut, le plus simplement possible, mettre en boite: mon quotidien avec ses points de vue et ses objets ordinaires.

PAGES

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 France License.